A l'assaut de Bukhansan par -15°C

Publié le par lostinseoul.over-blog.com

Encore un silence de quelques jours du à la préparation des fêtes de fin d'année et un troisième déménagement en 4 mois, toujours au nord du fleuve Han, non loin d'Itaewon, dans le quartier de Dong-Binggo-Dong, un autre petit "village" de la capitale : calme absolu, tout en bénéficiant des avantages (transports, commerces, animation...).

 

4.jpg  9.jpg  17.jpg  18.jpg  19.jpg

 

Image-5.pngComme les Coréens ne célèbrent pas ou très peu Noël (influence bouddhiste et confucianiste), j'ai essayé de recréer avec mes amis expats australiens tant bien que mal l'ambiance de Noël avec l'aide des parents : colis postal rempli de bonnes choses pour préparer un repas digne de ce nom avec foie gras Labeyrie, pain d'épices, chutney de mangues, etc... comme vous pouvez le voir sur les photos. J'ai même encore des restes dans mon frigo. On a cassé nos tirelires pour s'acheter au Déli d'Itaewon gateau glacé, salami, fromages, pain et vins et avons passé le reste de l'après-midi à cuisiner (enfin, surtout Lily car elle était chef à Sydney). Une véritable orgie de nourriture européenne ! Le lendemain, ce fut à mon tour de cuisiner pour mes amis coréens...

 

2Le dimanche 26 décembre, j'ai accepté avec plaisir l'invitation de Jean-Luc et Gina, un couple que j'ai rencontré ici et grands amateurs de marche en montagne, d'aller escalader Bukhansan (북한산), au nord de Séoul (toujours dans la banlieue), une des nombreuses montagnes entourant la capitale, culminant à 830 mètres d'altitude.

Malgré les températures extrêmes (entre -10 et -15°C), j'ai apprécié de prendre l'air frais non pollué (presque) du parc national et de faire de l'exercice après les bons repas des jours précédents. Nous n'étions pas les seuls fous à sortir par ce froid, la marche en montagne étant le sport national des coréens, bien sûr toujours tous équipés comme des guides de montagnes, contrairement à moi, qui me suis encore une fois contentée de mes chaussures de sport. Nous avons bien entendu bénéficié d'une vue magnifique sur Séoul, dont une bonne partie était dans la brume (pollution??). Il y avait une cascade complètement gelée, des passages à escalader, les rochers de granit au sommet, les temples et la belle muraille de 8.5 kms de long construite en 132 av. JC pour prévenir des invasions et restaurée après la guerre de Corée. Mais tout de même, le point fort de la journée, ce fut la pause-déjeuner de 5 minutes dûe au vent glacé composée de thé chaï, pain fait maison et de morbier importé de France. Le meilleur fromage de toute ma vie, sans aucun doute !

 

1  3  5  Image-2.png  Image 1

 

6.jpg  7.jpg  10.jpg  12.jpg

Commenter cet article