GangWha-Do, escapade à la frontière

Publié le par Lost in Seoul

Après une soirée d'anniversaire bien arrosée et une nuit un peu trop courte, lever à 8h et départ avec Jean-Luc et Gina pour une balade en dehors de Séoul, à une heure de la capitale, sur l'île de GangWha, dans la province d'Incheon. Sur la carte, c'est la plus grosse île au nord-est du pays, tout près de la frontière avec la Corée du Nord. Il faut traverser la capitale le long de la rivière Han, complètement gelée (ci-dessous).

10  Image-3.png  anniversaire-6958.jpg  anniversaire-6973.jpg 

anniversaire-6970.jpgPas besoin de ferry, l'île est facile d'accès avec de nombreux ponts. Les températures sont encore assez extrêmes : -10°C mais le soleil brille en ce 30 janvier. Le but est d'abord de monter à Mani-San (마니산), une montagne bouddhiste sacrée, en haut de laquelle se trouve un temple, à 496m d'altitude. La neige est partout, la glace aussi, ce qui rend la balade un petit plus "challenging". Nous ne sommes pas les seuls à monter, mais c'est loin d'être la foule de Bukhansan. Les coréens d'ici sont aussi plus gentils et nous aident volontiers : j'ai même droit à des crampons de la part d'un gentil "ajoshi" et des gateaux de riz d'une "ajuma".

 

1-copie-1.jpg

 

4-copie-1.jpg

 

12.jpgAu sommet, nous continuons la marche sur la crête avec une magnifique vue sur la mer de Chine. Tout est gelé à cette période de l'année (photo ci-dessus). Les marais salants aux alentours sont transformés en patinoires naturelles pour le plaisir des petits et grands.

Redescendus vers 15h, nous décidons d'explorer le reste de l'île en voiture. Les distances sont assez grandes : 50 kms de long, 10 de large. Difficile de marcher, surtout par ce froid-là. Au port de l'île, nous nous arrêtons pour marcher sur l'eau. En fait, on marche plutôt sur la "banquise", les courants forts ayant ramené de gros blocs de glace, laissant les bateaux prisonniers. Il y a un petit marché aux poissons, mais aucun n'est "frais". Les coréens sont très friands de tout ce qui est sec, ce qui dégage une odeur épouvantable. Les commerçants nous regardent avec stupeur et aussi de grands sourires : ce n'est pas tous les jours qu'ils doivent voir des occidentaux. Le paysage est assez désolant, la population est très restreinte, ce qui laisse une drôle d'impression. Il y a également des dolmens sur l'île, Naega, classés au patrimoine de l'UNESCO.

 

anniversaire-6985.jpg  anniversaire-6988.jpg  13.jpg  14.jpg

 

Nous roulons vers le Nord de l'île, et c'est donc sans grande surprise que nous devons traverser un poste de frontière : la Corée du Nord est seulement à 2-3 kms de nous, de l'autre côté de la rivière Han. Impossible de traverser : les courants sont extrêmement forts à cet endroit, et une impressionnante barrière avec barbelés et tours de garde protègent l'île. 

 

2.jpg  3.jpg  4  15

 

La nuit tombe rapidement, et affamés, nous décidons d'essayer pour la première fois un barbecue de poisson. Au menu du soir, de l'anguille. Nous sommes accueillis par le patron du resto, la soixantaine bien avancée, et complètement beurré. Il nous accueille avec grands gestes et mono dialogue très fort, dont nous ne comprenons rien. En nous montrant notre "table" (en Corée, on s'asseoit par terre pour manger), il manque de tomber par terre en oubliant une marche. Mais il se montre extrêmement gentil, nous apportant des patates douces cuites au poele à charbon. C'est sans doute son fils qui prend le relais, habillé en costume traditionnel (photo) et baragouinant quelques mots d'anglais, chose surprenante pour ce coin reculé de la Corée. Nous sommes encore une fois l'attraction, les serveurs nous prenant en photo.

 

Image-3-copie-1.png  19.jpg  18.jpg  1.jpg  

Les anguilles arrivent toutes fraîches, et une fois mises sur le bbq, frétillent encore. Plus frais, y a pas ! Nous nous régalons d'autant plus que le poisson coûte très cher en Corée et que je n'en ai mangé que 2 fois en 5 mois.

Retour à Séoul pour partager un gateau d'anniversaire et chocolat chaud près d'un feu de cheminée. Magnifique journée !

 

2-copie-1.jpg

 

3-copie-1.jpg

Commenter cet article