Hi Seoul Festival

Publié le par lostinseoul.over-blog.com

Image-2-copie-4.pngRien ne se fait vraiment en miniature ici. Quand j'ai su que le festival Hi Seoul se clôturait ce soir par un feu d'artifice d'une heure, je me suis dit que je ne devais rater cela pour rien au monde, même si un (autre) examen de coréen m'attend lundi... 

Seulement, un feu d'artifice, ça attire toujours du monde. A Séoul, ça attire beaucoup de monde, non.. trop de monde ! 10.000.000 d'habitants se rendant en même temps au même endroit par voiture, ça donne ça -->

Bref, la folie. D'ailleurs, mes amis coréens ont refusé de m'accompagner en m'expliquant que ce serai pire que de se rendre au feu d'artifice du Nouvel An à Londres (où j'avais mis 4h à rentrer chez moi, à 5h du matin). Est-ce que ça va m'arrêter ? Que nenni ! En fait, j'ai trouvé la bonne solution grâce à mon élève, Lucy, à qui j'enseigne le français et l'anglais chaque samedi. Elle m'a proposé de l'accompagner avec sa famille, et d'aller à BangBae (plus connu sous le nom de "village français") où il y a une petite montagne du haut de laquelle on aura un panorama du feu d'artifice.

DSC04750.jpgEvidemment, j'accepte le bon plan, et c'est parti direction BangBae en voiture à 19:30. En fait, les artificiers ne se sont vraiment pas moqués de nous : ce n'est pas une heure qu'il a duré, mais 90 minutes. A la fin, on en avait presque marre ! Non, j'exagère, un feu d'artifice en Corée, ça arrache les mêmes cris d'enthousiasme qu'en Europe : "whooo, whaaaa !". D'ailleurs, je trouve le mot feu d'artifice en coréen très poétique : Bulnori (불꽃). 불 = Bul signifie "feu", 꽃 = Kot signifie "Fleurs" et "Nori" veut dire jouer = jouer un bouquet de feu, en gros... Bref, le feu d'artifice fut grandiose, à la hauteur de mes espérances et bien plus. Autant celui du 4 juillet, fête d'indépendance des USA, à New York en 2009 m'avait époustouflé, autant celui-là fut encore d'un autre niveau !

Pour finir cette soirée en beauté et se remettre de nos émotions, on est allés se remplir l'estomac et manger un "bibimpap" (autre plat traditionnel coréen, j'en parlerai plus tard) avec Lucy, son mari et leur enfant, un petit diablotin d'à peine 2 ans, qui sait mieux se servir d'un iPhone que maman !

Ci-dessous, quelques photos du Hi Seoul Festival qui a duré une semaine, et auquel j'ai également assisté dimanche dernier, avec cette fois, des concerts de jazz d'une rare qualité, et tout ça gratuitement :)

Sur ce, je vais me coucher car je pars demain très tôt pour Sokcho, au bord de la mer. Surveillez donc le blog, je posterai quelques photos.

 

jazz2.jpg  jazz.jpg  Photo101009_007.jpg  Photo101009_005.jpg

Commenter cet article