Namsan : welcome to my Seoul

Publié le par lostinseoul.over-blog.com

namsan.jpgCertains le savent déjà, d'autres non: j'ai récemment déménagé à Itaewon, en plein centre de Séoul, au nord du fleuve Han. Itaewon, c'est connu pour être le quartier des expatriés, toujours cité dans les (rares) guides touristiques du pays. Pour faire simple, tout ce qui n'est pas asiatique vit là ! Et oui, il faut bien avouer qu'après 2 mois à se nourrir de riz 3 fois par jour, ça fait plaisir de pouvoir faire ses courses dans des magasins qui proposent des produits importés. C'est aussi là qu'on peut trouver habits et chaussures à sa taille (pour les américains...), restaurants du monde entier (il faut souvent y mettre le prix) et pubs irlandais (mon nouveau repère !).

Itaewon, c'est donc une 'enclave' occidentale : elle est située sur une colline d'où l'on a des vues imprenables sur la capitale. Après 2 mois à vivre avec deux amis coréens dans un immense complexe de tours où je n'ai pas rencontré un seul blanc, je partage désormais un appartement avec une Allemande et une Ukrainienne. J'adore me promener dans le dédale des ruelles d'Itaewon, où l'on se perd littéralement si l'on n'est pas familier avec le quartier. Avec les petits commerces de proximité dans la rue principale, c'est bien pratique, mais le voisinage reste très calme, sûr (aisé) et agréable. En habitant en plein centre de Séoul, j'ai l'impression d'habiter presque dans un village comme j'essaie de vous le montrer avec ces photos.

 

itaewon.jpgLe bonus, c'est qu'à 10 minutes de marche, on arrive à Namsan Park, enfin un parc public dans Séoul. Un peu d'air et de verdure dans cette jungle urbaine !

En haut de cette petite montagne (262 mètres), se trouve la tour Namsan (237 mètres) d'où l'on pourra contempler la skyline de la capitale (je recommende à la tombée de la nuit, lorsque les lumières inondent les rues et le ciel). On peut y accéder par bus, cable car, vélo, ou bien évidemment à pied : un peu d'exercice ne fait jamais de mal !

 

namsan_2.jpg

La tour de communication et d'observation Namsan fut construite en 1969, ouverte au public en 1980 et est un symbole de Séoul. Je la comparerai facilement à la Fernsehturm de Berlin, car en plus de dominer la ville, il y a un restaurant au sommet qui tourne sur lui-même. Dans le parc, deux éléments très curieux pour les visiteurs : d'abord, il y a la "capsule du temps" qui est un immense trou creusé en 1994 pour commémorer les 600 ans de Séoul. A l'intérieur fut enterrée une capsule hermétique avec 600 objets contemporains : cd-roms, films, etc... Cette capsule sera ouverte - si tout se passe bien - pour fêter les 1000 ans de Séoul, c'est-à-dire en 2394 ! Ca laisse un peu perplexe, mais pourquoi pas ?

L'autre curiosité est les "chains of love" : au pied de la tour, les barrières d'où l'on peut admirer la ville sont toutes couvertes de cadenas. Les jeunes couples coréens se prouvent leur amour en achetant un cadenas, y écrivent un petit mot et l'accrochent le long de la clôture et ramènent avec eux la clé. SI vous êtes curieux de la tradition, lisez cet article : 

http://www.europe1.fr/Consommation/Le-tour-du-monde-des-cadenas-d-amour-191999/

ou regardez cette vidéo sur YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=gEE0hazXDnI&feature=player_embedded#!

Voici donc quelques photos de mon nouvel environnement, et de ma promenade 'by night' au parc. A ne pas manquer si vous visitez un jour Séoul !

Commenter cet article