Séoul, une ville de HLM de luxe

Publié le par lostinseoul.over-blog.com

800px-SeoulTowerView.jpgPour ceux qui se demandent comment on vit à Séoul, et bien, je répondrai : "dans un appartement !". Jusque-là, je n'ai pas encore vu de maisons, et je serai bien surprise si j'en voyais une d'ici mon départ... Oui, Séoul est très grande, avec une densité de population à faire peur : plus de 17000 hab/km2. En gros, ça nous donne la quatrième ville la plus peuplée au monde, après Tokyo, Mexico et Sao Paulo : en effet, les Séoulites sont au nombre de 10 500 000, et si on rajoute la banlieue, comptez 13 000 000 de plus (j'arrondis). Bref, un véritable casse-tête urbain, avec des embouteillages jusqu'à minuit, des transports en commun complètement saturés aux heures de pointe et évidemment des habitants entassés dans des tours à perte de vue. Pour ce qui est des parcs ou zones vertes, n'y comptez pas, chaque mètre carré étant urbanisé ici. Si vous avez un besoin urgent de grand air - ce qui est mon cas en ce moment - allez faire de la marche dans les montagnes environnantes, bien entendu desservies par le métro...

20090918_63bldg_view.jpgLa croissance économique extrêmement rapide du pays dans les 50 dernières années se ressent bien évidemment dans l'architecture urbaine de la capitale. C'est à faire peur, parfois pour nous européens, de constater cette folle concentration de tours d'immeubles qui ressembleraient à l'extérieur à nos tours HLM de la Seine Saint Denis. J'habite moi-même dans un de ces immenses complexes, construits par les Baechol (Samsung, LG, Hyundai, Lotte...) en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Pourtant, la comparaison s'arrête là. Point de violence ici, ni de tags sur les murs, vitres éclatées ou voitures rayées. Beaucoup de familles habitent là, les enfants s'amusent donc sur le parking ou petite aire de jeux sans surveillance des parents, les vélos ne sont pas cadenassés, les énormes GPS restent à la vue de tous dans la voiture, le recyclage se suit à la lettre, le garde vous salue à chaque fois que vous passez devant sa loge... Bref, il n'y a de HLM que l'extérieur, un peu grisâtre. A l'intérieur règne la propreté, le calme absolu (point de voisin qui fait la fête jusqu'à pas d'heure) et le luxe des nouvelles technologies. Un mot d'ordre : respect, ce qui rendra la vie de tous les jours plus sereine et moins contraignante. D'ailleurs, ne vous y méprenez pas, ces logements s'arrachent à prix d'or ici.

Commenter cet article