Les joies de la junk food

Publié le par Lost in Seoul

Qui dit retour en Corée, dit retour au régime "algues, tofu, kimchi et soju" ? Et bien, pas du tout, puisque je vis avec deux américains et que nous avons tous les trois accès à la base américaine d'Osan, dans la ville de SongTan (un autre post suivra sur ce sujet). 

Nos placards sont donc remplis de nourriture importée des USA et on n'évite pas les clichés : beaucoup de junk food en perspective.

 

photo-9.JPG  photo-24.JPG  photo-2-copie-2.JPG

 

Il y a des avantages cependant : il n'y a pas de taxe américaine sur les produits, donc c'est beaucoup moins cher que d'ordinaire, et surtout, on trouve des produits introuvables sur le marché coréen, à des prix très raisonnables, comme du fromage (feta, monterey jack, cheddar, etc...). Cela ne se refuse pas.

Je découvre également la cuisine traditionnelle yankee (si, si, ça existe !), comme cet immense BBQ vendredi soir dernier, servi sur la base, un plat du sud-est des States, un mélange de patates, crabes, langoustines, maïs, oeufs durs et saucisses, le tout accompagné de riz frit, le tout servi en proportions démesurées. Sans oublier le gros gâteau à l'américaine pour finir en beauté...

 

photo-5-copie-1.JPG  photo-14-copie-1.JPG

 

Dans l'ordre : j'essaie tout de même d'apporter ma french touch de temps à autre, et ma coloc' un peu d'exotisme avec ses plats philippins. Et heureusement, la copine de mon coloc', coréenne, nous prépare des plats locaux, comme cette soupe d'algue servie au réveil. Comme ça, tout le monde est heureux !

 

photo-4-copie-1.JPG  photo.JPG  photo-11-copie-2.JPG  

 

photo-2-copie-1.JPG  photo-3-copie-1.JPG

Commenter cet article