Un musée pour Mister Lee

Publié le par Lost in Seoul

1-copie-2.jpgUn des musées à ne pas manquer à Séoul se nomme le Leeum, situé à 15 minutes à pied de chez moi, mais ce n'est que la semaine dernière que j'ai décidé de m'y rendre. Construit dans le quartier d'Hannam-Dong, non loin d'Itaewon, c'est LE musée Samsung, ce qui explique son nom : Lee est le fondateur de la multinationale, et Um, pour Museum en anglais.

La fondation culturelle Samsung a été créée en 1965 et est désormais connue comme l'une des plus actives dans le mécénat artistique du pays. Bref, il y a de l'argent, et ça se voit dès qu'on approche du musée. D'abord, l'environnement : Hannam-Dong est un quartier aisé de Séoul, qui offre des vues sur la rivière, non loin de l'hôtel Hyatt et du parc Namsan. Le musée est tout récent, inauguré en 2004, et désormais l'un des plus prestigieux de la capitale. Il n'est pas excessivement grand, ce n'est ni le Louvre ni le British Museum, mais offre une collection très intéressante.

 

Donc, une visite s'imposait, d'autant que l'architecture du bâtiment est très réputée : en effet, 3 architectes de renommée internatlonale ont été retenus pour le projet. Le musée est divisé en 3 bâtiments : le MUSEE 1 présente l'art contemporain, et fut conçu par le Suisse Mario Botta. Puis, le MUSEE 2 et l'art traditionnel coréen, imaginé par le français Jean Nouvel. Enfin, le MUSEE 3, pour les enfants, par le néerlandais Rem Koolhaas.

 

2-copie-2.jpg  4-copie-2.jpg

 

9.jpgLa partie dédiée à l'art contemporain rassemble des oeuvres d'artistes coréens, mais aussi internationaux comme Daniel Hirst, Mark Rothko, Andy Wahrol, Anish Kapoor ou encore Jeff Koons.

L'art traditionnel coréen présente des objets datant de la préhistoire jusqu'à la dynastie Joseon. En plus de ces deux expositions permanentes, j'ai visité 2 autres temporaires dont une consacrée à Christian Marclay, mais rien de très intéressant de ce côté-là. 

Ah oui, je n'oublie pas le petit détail : l'énorme araignée de Louise Bourgeois qui accueille les visiteurs à l'entrée du musée. Bref, je retiens de ce musée plus son architecture que son contenu.

 

3-copie-2  6.jpg  8.jpg

Commenter cet article